Sélectionner une page

Ateliers d’Art de France

À PROPOS D’ATELIERS D’ART DE FRANCE

La mission d’Ateliers d’Art de France est de faire connaître le rôle et la place des métiers d’art dans notre société. Syndicat professionnel des métiers d’art, il fédère plus de 6 000 professionnels sur le territoire national. Il représente et défend les professionnels des métiers d’art, et contribue au développement économique du secteur, en France et à l’international. Pour cela, Ateliers d’art de France :

  • S’engage pour la structuration professionnelle des métiers d’art. En 2014, la reconnaissance officielle des métiers d’art dans la loi Artisanat, Commerce et TPE en tant que secteur économique à part entière a posé un premier jalon. Depuis, Ateliers d’Art de France continue son combat et se fait aujourd’hui l’ambassadeur de la création d’une branche professionnelle métiers d’art.
  • Promeut les métiers d’art et leurs créations, à travers l’organisation de salons et d’événements internationaux (comme le salon MAISON&OBJET *, Révélations au Grand Palais ou le Salon International du Patrimoine Culturel) et l’animation d’un réseau de 6 lieux de vente à Paris et en région, dont EMPREINTES, plus grand concept store des métiers d’art d’Europe et 1ère plate-forme de vente en ligne.
  • S’investit dans le rayonnement culturel des métiers d’art, notamment via la création des Editions Ateliers d’Art de France et l’organisation du Festival International du Film sur les Métiers d’Art.

Fédérateur, lanceur de débats et ferme défenseur des ateliers, au service du patrimoine et de la création, Ateliers d’Art de France est un lieu d’échange des professionnels des métiers d’art avec les institutionnels, les pouvoirs publics et la société.

*MAISON&OBJET, organisateur SAFI, filiale d’Ateliers d’Art de France et Reed Expositions.

A propos du secteur des métiers d’art

Part essentielle de l’économie de la création, les métiers d’art rassemblent en France 38.000 ateliers, soit près de 60.000 emplois et génèrent un chiffre d’affaires de 8 milliards €.  Ils ont obtenu ces dernières années des avancées légales majeures, avec notamment leur reconnaissance comme secteur économique global et cohérent, composé de 281 métiers.

Mais l’aspiration des professionnels des métiers d’art de se voir réunis dans une seule et même branche professionnelle est aujourd’hui menacée, alors qu’une branche professionnelle commune permettrait le développement des ateliers qui partagent de mêmes enjeux de marché, d’image et de formation. Ateliers d’art de France se mobilise, avec l’ensemble des professionnels, pour faire entendre la voix d’un secteur à l’impact économique, culturel et touristique majeur pour les territoires.