Sélectionner une page

Du difficile exercice démocratique en matière de patrimoine

République exemplaire ou république bananière ?
Du difficile exercice démocratique en matière de patrimoine

Proposée par la Société pour la protection des paysages et de l’esthétique de la France (SPPEF)
La défense du patrimoine français mobilise de nombreux citoyens et associations loi 1901. Elles constituent un formidable vivier démocratique, dont la SPPEF fait partie depuis 115 ans. Cette mobilisation prend différentes formes légales et non violentes : pétitions, courriers, articles et débats, participation aux enquêtes publiques, lobbying parlementaire… Pourtant, ces acteurs du patrimoine ressentent partout et de plus en plus une barrière infranchissable, au-delà de laquelle le droit semble s’estomper au profit des caprices politiques et des intérêts privés. La loi du plus fort est-elle toujours la meilleure ? Des exemples récents et concrets illustreront ce constat préoccupant.
Intervenants :
– Alexandre Gady, professeur des Universités, président de Sites & Monuments
– Julien Lacaze, docteur en droit, vice-président de Sites & Monuments

Info Pratiques :

salleSalle de conférence Delorme 2 time 16h-17h