Sélectionner une page

Restauration de l’HÔTEL DE LA MARINE

HÔTEL DE LA MARINE – LES FLEURONS DE L’ARTISANAT FRANÇAIS AU CŒUR DE LA RESTAURATION DU JOYAU PARISIEN

En 2019, le Salon International du Patrimoine Culturel donnait la parole à Delphine Christophe, Directrice de la conservation des monuments et des collections au Centre des Monuments Nationaux (CMN), pour présenter les singularités de la maîtrise d’ouvrage de l’Hôtel de la Marine au cours d’une conférence. Deux ans après et au bout de quatre ans de travaux, l’emblématique chantier de restauration touche à sa fin. Ce joyau parisien du XVIIIème siècle qui trône sur la place de la Concorde, à côté de son bâtiment jumeau qui abrite l’Hôtel Crillon, retrouve toute sa splendeur et ouvrira ses portes aux visiteurs prochainement. Sa restauration a mobilisé des dizaines de compétences et entreprises aux techniques et savoir-faire exceptionnels.

Un bref aperçu historique

Situé sur la place de la Concorde, entre les Champs-Elysées et les Tuileries, l’Hôtel de la Marine est un somptueux ensemble architectural créé au XVIIIème siècle par Ange-Jacques Gabriel, premier architecte du roi Louis XV. Il abrite jusqu’en 1789 le Garde-Meuble de la Couronne, institution en charge du mobilier du roi, ancêtre du Mobilier national. Il est occupé ensuite, pendant plus de 200 ans, par le ministère de la Marine. Son architecture, ses décors peints, le mobilier et les objets d’art des XVIIIe et XIXe siècles constituent un témoignage exceptionnel de l’excellence de l’architecture, de l’artisanat d’art et du décor à la française.

L’administration du monument a été confiée au CMN en 2015 lorsque l’État-Major de la Marine quitte le bâtiment pour rejoindre le ministère de la Défense à l’Hexagone Balard dans le 15ème arrondissement. Le CMN lance alors un vaste un chantier de restauration en 2017, avec un parti-pris : se rapprocher de son état d’origine, et restituer les décors et l’atmosphère du XVIIIème siècle.

Le défi est de taille : comment restaurer un monument complexe et aux mille vies comme l’Hôtel de la Marine ?

Un chantier de restauration exceptionnel

Ce chantier ambitieux sous la maîtrise d’œuvre de Christophe Bottineau, architecte en chef des monuments historique, s’est déroulé en trois grandes étapes, entre 2017 et 2020 :

  • La première étape (2017-2019) : restauration du bâti. Cette étape a permis de retrouver les dispositions d’origine du bâtiment, grâce à la restauration des façades et des couvertures de l’Hôtel. Elle a consisté principalement en travaux de maçonnerie et de pierre de taille, de restauration de sculptures, de menuiserie, de couverture, de toiture.
  • Un deuxième chantier parallèle qui s’est achevé à l’été 2018, a permis supprimer de nombreux éléments modernes à l’intérieur de l’Hôtel – faux plafonds, doublages, planchers techniques, cloisons, mezzanines et doubles. 

Le chantier en quelques chiffres :

  • 4 ans de chantier
  • 1 200 m² de décors à dégager
  • 130 M€ de budget
  • + 40 entreprises engagées dans les travaux
  • 500 menuiseries restaurées avec les mêmes techniques qu’au XVIIIème siècle
  • 330 m² de verrière créés pour couvrir la cour intérieure
  • 12 700 m² de surface totale rénovée dont 6 200 m² d’espaces ouverts à la visite

  •  La restauration des cours et des intérieurs (2018- 2021), l’étape ultime avant l’ouverture au public, s’est attachée à restituer les volumes d’origine et l’atmosphère des lieux. Les conservateurs-restaurateurs ont mis au jour les peintures d’origine et les décors flamboyants du XVIIIème siècle, miraculeusement préservés sous les couches de peintures ajoutées au fil des ans. Pour restituer l’ambiance des lieux au temps du Garde-Meuble, les experts du CMN ont accordé un soin particulier aux textiles et à l’ameublement. Des tissus rares et précieux – brocarts, damas, soieries, passementeries – ont été acquis pour regarnir le mobilier. Grâce aux inventaires du mobilier du Garde-Meuble, la plupart des meubles présents autrefois dans l’Hôtel de la Marine ont pu être identifiés. Des pièces exceptionnelles ont été prêtées le Louvre, le Mobilier national… pour remeubler et redonner vie à l’Hôtel de la Marine.

 

Des professionnels de restauration du patrimoine à l’œuvre à l’Hôtel de la Marine

Ebénistes, orfèvres, restaurateur de meubles, tailleurs de pierre, doreurs, ferronniers, menuisiers – plus de quarante entreprises et de nombreuses compétences ont été sollicitées pour le chantier de restauration de l’Hôtel de la Marine. Parmi celles-ci, de nombreux exposants ou anciens exposants du Salon International du Patrimoine Culturel qui réunit chaque année des savoir-faire précieux, des fleurons de la restauration du patrimoine :

  • Atelier de Ricou : pour le dégagement des décors peints
  • Meriguet-Carrère et Atelier Arcoa : pour la restauration de décor peint, dorure
  • Asselin: pour la restauration de menuiseries
  • H.Chevalier: pour la maçonnerie/pierre de taille et la restauration de cheminées
  • Socra: pour le nettoyage / dépose de sculptures
  • Del Boca: pour la restauration plafond plâtre-gypserie

Rendez-vous du 28 au 31 octobre 2021 au Carrousel du Louvre-Paris, pour découvrir les acteurs et métiers du patrimoine, des professionnels métiers d’art aux institutions, en passant par les entreprises des nouvelles technologies.