Sélectionner une page

Lauréats 2021 du VMF/AAF « Métiers d’Art et Patrimoine Bâti »

Créé en 2013 par Ateliers d’Art de France et l’association VMF (Vieilles Maisons Françaises), le Prix “Métiers d’Art et Patrimoine Bâti” a pour vocation d’encourager la pérennité, l’accession ou le développement des métiers d’art au service du patrimoine bâti.

Cette année, le Prix a été décerné à l’Atelier MCO (Menuiseries et Charpentes de l’Ouest) installé en Mayenne qui bénéficiera des 10 000€ de dotation du Prix pour son projet de transmission d’un savoir-faire artisanal d’excellence. Un Prix d’honneur est également remis à la Maison Roze pour son projet de plantation de mûriers et d’élevage de vers à soie.

L’Atelier MCO : Lauréat 2021

Fondé en 1948 par Robert Camblong, l’Atelier MCO (Menuiseries et Charpentes de l’Ouest) installé en Mayenne à Ambrières-les-Vallées s’est développé par la fabrication et la pose de menuiseries en bois.

En 2008, Arnaud de Vitton reprend l’Atelier et redynamise l’entreprise tout en gardant une fabrication artisanale avec des machines traditionnelles sans commande numérique. Aujourd’hui, l’Atelier fabrique toujours en Mayenne des ouvrages en bois (portes, fenêtres, volets, persiennes et escaliers…) pour le patrimoine historique, de façon traditionnelle et sur mesure.

 

Un projet de transmission d’un savoir-faire traditionnel

En se fondant sur l’apprentissage, l’Atelier MCO souhaite préserver et transmettre de l’expérience par le travail intergénérationnel entre l’artisan chevronné et le débutant. L’Atelier propose trois formations possibles : une formation initiale pour réinsérer ou former des jeunes en cours d’étude, une formation continue pour contribuer à l’acquisition de nouvelles compétences et une formation informelle au contact d’autres artisans du patrimoine.

Le Prix contribuera essentiellement à améliorer et rendre plus fonctionnel l’Atelier. Ainsi, il a investi dans un nouvel éclairage écologique, indispensable pour assurer de bonnes conditions de travail et dans la formation en management de son Chef d’Atelier afin de lui donner les outils nécessaires pour former les débutants. L’Atelier souhaite également investir dans une cabine de peinture de façon à améliorer la finition de ses ouvrages. Les 10 000 € du Prix VMF – AAF 2021 « Métiers d’art et patrimoine bâti » contribueront à la transmission d’un savoir-faire artisanal d’excellence.

Un prix d’honneur pour la Maison Roze, une entreprise pluri-centenaire

Installée à Tours depuis sa création en 1660 par Jehan-Baptiste Roze, la Maison Roze tisse des étoffes d’ameublement et soieries : tentures, rideaux, fauteuils, coussins …. Cet héritage qui perdure fait de cette entreprise, l’une des dernières et plus vieilles manufactures de soie en France. Après douze générations de Roze, la Maison fut reprise en 2018 par Arnaud Lebert qui s’efforce de perpétuer un savoir-faire ancestral à travers 25 métiers à tisser. Leurs créations habillent notamment des châteaux, hôtels, décors de films, et propriétés de particulier en collaboration avec des décorateurs, tapissiers, architectes d’intérieur… Bien que l’histoire et le cœur de métier de la Maison Roze soient essentiels, la manufacture se tourne de plus en plus vers l’innovation et espère d’ici quelques années pouvoir tisser à partir de matières végétales, comme la fibre tirée de la tige de tomate ou de rosier.

Un projet écologique, scientifique et historique

Arnaud Lebert, en reprenant la Maison Roze, a pour ambition de relancer la filière de la soie en France, notamment en Val de Loire. En effet, on doit à Louis XI l’implantation de la manufacture royale de soie et des magnaneries à Tours vers 1470 qui deviendra la capitale de la soie. Dans le prolongement de cet héritage royal, Arnaud Lebert a initié la création d’un conservatoire ayant pour objectif la préservation de la diversité des muriers au château royal d’Amboise avec le concours scientifique du Mobilier national. En effet, la plantation de plusieurs variétés de muriers est essentielle pour la sériciculture car les feuilles fraiches nourrissent le ver à soie. Ce projet écologique qui s’inscrit dans les techniques traditionnelles permettra de relancer une filière en voie de disparition qui appartient à l’histoire de France.

Le Prix d’honneur AAF – VMF 2021 « Métiers d’Art et patrimoine bâti » est remis pour saluer ce projet de plantation et de développement d’un savoir-faire traditionnel qui conjugue patrimoine, entrepreneuriat et écologie