Sélectionner une page

Les métiers rares au salon du patrimoine

Ils sont toujours là, ces métiers qui sont devenus rares. Gardiens d’un patrimoine unique depuis leur création, artisans d’art, manufactures d’art, entreprise du bâti… s’adaptent, résolument attachés à maintenir un savoir-faire.

L’ATELIER STATUAIRE LORENZI, L’UN DES DERNIERS REPRESENTANT DE CES GRANDS ATELIERS.

C’est dans leur atelier de Cachan que des professionnels passionnés perpétuent d’ancienne techniques et créent de nouveaux modèles de statues. Véritable institution dans ce métier devenu rare, l’atelier Lorenzi exerce des talents depuis 1871. L’entreprise réalise des copies des chefs-d’œuvre de la sculpture. L’Atelier Lorezni dispose d’une collection de plus de 1200 moules, un fabuleux trésor qui recouvre toutes les époques : de l’antiquité gréco-romaines à l’Asie, un passant la France du XVIIème et du XIXème siècle. L’atelier vend des tirages de Rodin, de Houdon, de Carpeaux… 

« Seule la Réunion des Musées nationaux possède une collection de moules plus importante ! »

📍 SALLE DELORME, STAND C23

LA TANNERIE PARCHEMINERIE DUMAS

Depuis 1926, le parchemin est une affaire de famille. Frédéric, parcheminier, met l’accent sur la fabrication de parchemins de qualité destinés aux métiers d’art.

Depuis décembre 2011, la Tannerie Parcheminerie Dumas est inscrite à l’inventaire des métiers d’art rares dans le cadre de la Convention de l’UNESCO pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel. En décembre 2013, elle a reçu le label « Entreprise du Patrimoine Vivant ».

📍 SALLE LE NOTRE, STAND K9

GUILLAUME KESSLER – LUTHIER DU QUATUOR A CORDES

Luthier spécialisé dans la famille du violon, Guillaume Kessler créé, entretien, répare et restaure ces instruments ancrés dans la musique classique européenne depuis cinq siècles et dont la portée dépasse les frontières. Il a accompagné plus de 894 musiciens de tous niveaux et tous âges dans près de 27 pays.

📍 SALLE DELORME, STAND A24

LE MOULIN A COULEURS, LA DERNIERE FABRIQUE DE TERRES COLORANTES EN FRANCE.

Depuis 1866, Le moulin à couleurs commercialise près de 80 couleurs de pigments dont 45 pigments naturels parmi lesquels figure les ocres de France : de Bourgogne, les terres de sienne des Ardennes, les ombres naturelles et calcinées…. Près de 25% de son activité est réalisée à l’export.

📍 SALLE DELORME, STAND B32

RÉMY GARNIER, L’UN DES SEULS ACTEURS DE SON SECTEUR À MAITRISER L’INTÉGRALITÉ DE SA CHAINE DE PRODUCTION

Après avoir révolutionné la serrurerie d’art, la maison parisienne créée en 1832 a su évoluer et élargir ses créations aux bronzes d’ameublement, grilles décoratives et aux luminaires. Depuis des siècles, la société Rémy Garnier a constitué au fil du temps une collection de milliers de modèles de tous les styles, réputés dans le monde entier pour leur élégance et la richesse de leurs ciselures. Une quarantaine d’artisans d’art perpétuent les techniques du bronzier d’art au service de chantiers d’exception comme le Crillon mais aussi pour la restauration de pièces pour les Monuments historiques comme le château de Versailles, le château de Chantilly, l’opéra de Lille ainsi que pour les propriétaires fortunés.

📍 SALLE LE NOTRE, STAND G9