Sélectionner une page

NON À LA DÉLIQUESCENCE DES FORMATIONS AUX MÉTIERS D’ART !

” Face à une remise en cause sans précédent du système de formation initiale et continue aux métiers d’art, menaçant la transmission de savoir-faire d’exception et la pérennité de milliers d’ateliers, Ateliers d’Art de France, organisateur du Salon International du Patrimoine Culturel, lance une pétition afin d’alerter sur les conséquences des réformes néfastes en cours relatives à la formation dans les métiers d’art menaçant le devenir du secteur.

Qu’il s’agisse du nouveau diplôme national des métiers d’art et du design (DNMADe) ou de la loi « Avenir professionnel » ayant réformé le cadre de la certification des formations professionnelles, ces évolutions participent d’une même méconnaissance de ce qui fonde l’identité distinctive et la plus grande force des métiers d’art, la création artistique par la matière.

Alors que nos métiers d’art représentent des métiers d’avenir, en phase avec les aspirations d’une société en quête de sens et d’authenticité, nous sommes les laissés-pour-compte des politiques publiques.

C’est paradoxalement au moment où nos métiers connaissent un engouement sans précédent, tant auprès des jeunes que des adultes en reconversion, que le système de formation aux métiers d’art est en proie à des évolutions profondes. Cette contradiction conduit aujourd’hui un ensemble d’acteurs à prendre la parole.

En tant que syndicat professionnel des métiers d’art, fort d’une communauté vivante et dynamique, Ateliers d’Art de France alerte sur les conséquences de ces évolutions profondes et funestes du système de formation et diffuse les propositions de mesures adaptées portées par les acteurs du secteur des métiers d’art. 

Vous êtes professionnels de métiers d’art, enseignants ou acteurs de la formation, élèves, professionnels de métiers d’art en devenir ? Ou encore vous souhaitez défendre avec nous les enjeux de la formation dans les métiers d’art ? Signez cette pétition !

Plus nous serons nombreux à nous mobiliser, plus nos demandes légitimes seront entendues ! “

Aude Tahon
Présidente du Salon International du Patrimoine Culturel
Présidente d’Ateliers d’Art de France

En parallèle de cette pétition, Ateliers d’Art de France a réalisé un rapport intitulé « La formation aux métiers d’art : un système en crise » destiné à être remis aux décideurs politiques et institutionnels. Par un état des lieux des incidences des réformes sur l’offre de formation – s’appuyant sur l’analyse et les situations vécues par les professionnels, le corps enseignant, les centres de formation et les apprenants –, cette étude vise à révéler les menaces que font peser les réformes actuelles sur l’avenir des métiers d’art.